Pascade, la cantine auberge d'Alexandre Bourdas
Matières brutes et finitions raffinées, l'écrin des pascades

La cantine auberge

Le lieu sert d’écrin à la pascade, une cantine imaginée pour permettre de déjeuner et dîner rapidement, entre deux rendez-vous ou avant un spectacle… Pensée pour s’adapter à nos manières de vivre, la cantine auberge est néanmoins ouverte l’après-midi pour satisfaire toutes les gourmandises, à l’heure du thé ou de façon impromptue pour une parenthèse. Et bien entendu, chacun peut s’attarder et profiter du moment.

L’atmosphère est simple, chaleureuse, graphique, des tables en noyer agrémentées d’un tube d’inox contenant couverts, serviette et carte, histoire de tout avoir à portée de main, des tables spacieuses pour bénéficier d’un espace confortable, des chaises dessinées, mais pas de nappe ni de détails superflus. La cuisine est visible de la salle, l’espace est totalement dévolu à la pascade.