La pascade de Sébastien Pradal, les Vinausores, chez Pascade d'Alexandre Bourdas

Sébastien Pradal / septembre 2014

Il est avant tout un ami de 30 ans, devenu un associé avec qui je réfléchis et trime depuis deux ans. Dingue de vin, fin connaisseur en bonnes choses, complice enjoué et amateur de jeux de mots, encore doté de cheveux dont je reste jaloux, partager une table avec lui est pour moi un vrai plaisir ! Nos racines aveyronnaises, nos souvenirs de pascades, nous permettent d’être toujours sur la même longueur d’onde. Reste qu’il n’a pas fait d’études de cuisine et que sa pascade est un vrai clin d’oeil à notre amitié ! 

Pomme flamboyante fait référence à cette culture du sud-ouest qui nous est chère et plus particulièrement à la croustade landaise au pastis gascon. Donc sa pascade cache un lit de pruneaux à l’armagnac, sur lequel il a taillé des morceaux de pommes recouverts d’un très fin feuilletage cristallisé de sucre et… arrosé d’armagnac. Un dessert pour des amis qui aiment les … émotions fortes ! Il a tenté de la flamber… mais c’est un peu compliqué. Et son nom? la flamboyante bien sûr...