La Pascade Mirliton de Michel Guérard, Les prés d'Eugénie, chez Pascade d'Alexandre Bourdas : pommes et Chantilly à l'armagnac

Michel Guérard / novembre 2014

Je suis sacrément fier que Michel Guérard ait accepté de rejoindre le cercle des pascadeurs ! C’est lui qui m’a ouvert le premier les cuisines d’un restaurant étoilé, les Près d’Eugénie. J’avais 16 ans et je me suis drôlement accroché pour être à la hauteur ! Michel Guérard est bien sûr l’inventeur de la cuisine minceur et l’un des fondateurs de la nouvelle cuisine mais c’est surtout le cuisinier d’une cuisine vraie, ancrée et super bonne ! Un grand monsieur dans une pascade.

Il a passé sa jeunesse en Normandie, et la tarte aux pommes fait partie de ses premières émotions gustatives. Cette pascade a été l’occasion de réactiver un fabuleux souvenir d’enfance. "J’ai grandi sous l’Occupation et ma grand-mère, parce qu’elle cuisinait merveilleusement bien, parvenait à créer de la gourmandise alors que régnait partout la tristesse du rationnement. Ses desserts étaient de vraies échappées, inattendues dans ce contexte. La Pascade Mirliton aux pommes est un hommage à l’une de ses recettes. Mais en bon landais depuis 40 ans, j’aime l’agrémenter d’une chantilly à l'Armagnac. Un grand merci à Alexandre Bourdas de m’avoir invité à réaliser cette Pascade !", Michel Guérard.