Grégory Marchand en cuisine chez Pascade d'Alexandre Bourdas

Grégory Marchand / mars 2014

Nous partageons, Gregory Marchand et moi, un goût pour le restaurant petit, juste, chaleureux dans lequel on goûte une cuisine d’auteur, spontanée et généreuse, qui ne se prend pas la tête ! A Paris, la rue du Nil abrite ses différents lieux culinaires dont Frenchie, la rue Daunou ma cantine auberge. Pas de limites, sa cuisine a l’esprit voyageur, n’établit aucune hiérarchie entre les produits, est audacieuse et sincère, joue la cuisine française qui s’enrichit des cuisines du monde. Beaucoup de points communs, dialoguer avec cet ami-là est un vrai plaisir ! 

Marre du mauvais temps, envie de chaleur, Gregory a imaginé un retour de voyage, un retour de Marrakech autour de l’agneau, du citron confit, d’un peu de fromage aigre infusé de coriandre et menthe, parfumé d’harissa maison à la fleur d’oranger et aux épices, servi avec une salade d’herbes fraîches, le tout s’équilibrant avec le côté délicat et sucré de la pascade. Illustrer un moment comme celui partagé loin à déguster le batbout - ce pain marocain cuit à la poêle - pour redécouvrir un spicy Marrakech !
 

Ma pascade… S’amuser “hors les murs”... j’aime ça !